les 100 ans d’Isabelle

Ce 2 mai 2020, un ANNIVERSAIRE marquant à « Ma Maison de St Denis » !

Isabelle, Petite Sœur de l’Ouvrier, fête ses « 100 » ans ».

Depuis quelques mois, les petites sœurs de l’ouvrier, des amis de Sarcelles se réjouissaient de fêter Isabelle pour ces 100 ans. Ce sont eux qui avaient comploté avec Colette (en communauté à Sarcelles), de vivre avec Isabelle un chaleureux moment d’amitié pour ce bel anniversaire !

La date du dimanche 3 mai avait été arrêtée afin de célébrer cette longue vie au cours de l’Eucharistie dominicale. Ses amis ne voulaient pas rater son centenaire avec 46 ans de présence qu’elle a tant aimée !!!! 

En effet, Isabelle était arrivée à Sarcelles, le 25 Août 1960, avec la communauté des Petites Sœurs de l’Ouvrier composée de 4 personnes… Elles étaient parmi les premiers locataires du Bâtiment 24, au rez de chaussée à droite, dans le quartier des “friches lorrains”, aujourd’hui le 9 allée Coysevox. Elle y restera jusqu’en 1996 où elle rejoint la communauté de Montluçon. Et elle sera de retour 13 ans plus tard. 46 ans de présence à Sarcelles…. En juin 2019 !

La pandémie, bien présente en France depuis le début de l’année, a freiné nos désirs. Nous avons dû nous adapter. Heureusement, Colette avait obtenu l’autorisation de pouvoir goûter avec elle et de la fêter ! Bien sûr, elle a dû respecter les consignes : remplir le formulaire de présence, se laisser prendre la température, et respecter la distanciation entre les personnes.

Isabelle attendait Colette, à une table dans la grande salle à manger qui ne fonctionne plus pour l’instant puisque les résidents sont confinés dans leur chambre. Que faisait-elle ? Elle lisait son important courrier reçu les jours précédents ! C’était très sérieux. Isa était heureuse de la voir avec son masque mais, tout suite, elle réagit : « tu le retires un peu que je vois ton visage » !

L’heure de présence autorisée est passée très, très vite !!! Prendre le temps de fêter Isabelle : les sœurs de l’Établissement avaient préparé un gâteau, Colette avait apporté une bonne bouteille de « Vendanges tardives », les cartes des amis, être la « secrétaire » d’Isabelle pour décrocher le téléphone, lire les nombreux courriers reçus, les souhaits apportés à Colette ainsi que des SMS et qu’elle ne devait pas oublier de transmettre à l’héroïne du jour !!!

« Merci de transmettre à Isabelle tous mes vœux pour son 10ème anniversaire 1000 grosses bises ». Un ami.

 « Je voudrais que tu transmettes à ta consœur qui a son anniversaire aujourd’hui mes salutations distinguées. Avec elle, nous rendons grâce au Seigneur Dieu. »  Un ami prêtre.

« Très bon anniversaire à Sœur Isabelle ! On la porte dans la prière d’action de grâce ». Le prêtre responsable de la Paroisse.

Grâce à WhatsApp, Isabelle a pu voir les visages de la communauté de Montluçon en train de chanter “Joyeux anniversaire”. Malheureusement, cela a été coupé… Elle a reconnu aussi les voix de la communauté d’Échirolles, heureuse de les écouter, elles aussi fredonner !!! Elle a été aussi contente d’entendre Geneviève et Thérèse, ainsi que de lire la carte de Christiane. Sa sœur Jeanne l’a aussi appelée. Quant à sa belle-sœur Jeannine, c’est par un mail à Colette qu’elle lui souhaitait un très bel anniversaire.

Colette peut attester que, pour 100 ans de vie, Isabelle est bien vivante. Elle entame allégrement le 2ème centenaire, n’hésitant pas à lui dire :« Tu crois qu’il restera encore une place pour moi au paradis ? ».

Colette lui avait présenté son courrier reçu à la Communauté. Parmi celui-ci, il y avait une carte avec la tête du Christ gravée sur du bois devant laquelle, elle avait l’habitude de prier. En posant sa main sur son cœur, Isabelle lui dit : « Il est dans mon cœur. Je n’en ai pas besoin. » Colette n’avait plus qu’à la ramener avec elle.

De même, en appréciant vraiment le vin apporté, de préciser : « Il est juste à point. C’est toi qui l’as choisi ? « Oui » et d’ajouter : « Alors, c’est pour cela qu’il est bon ».

Cet après-midi, fut un magnifique cadeau pour Colette : « En revenant, je revoyais ces moments passés avec elle. J’avais de la joie en moi de voir sa joie, ses répartis et sa profondeur de foi. Elle n’a plus besoin d’image. Elle est habitée par Celui qu’elle a suivi. Elle n’a pas « changé de cheval » dans les moments difficiles comme dirait le Pape François. Elle est toujours fidèle malgré les difficultés rencontrées sur le chemin. Consentir à la volonté de Dieu, oh combien de fois j’ai entendu cela !!!!

J’ai rendu grâce devant ce que le Seigneur peut opérer dans le cœur de chaque croyant. C’est vraiment magnifique quand l’être aimé fait confiance et s’ouvre à la Beauté de Dieu ».

Ce contenu a été publié dans Événements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.