Chapitre 2020 le vivre ensemble – mercis

« En conversation avec nos amis, partenaires… » … quels extraits de la Plaquette – Actes du Chapitre 2019.

Ce que la rencontre avec des PSO a transformé en moi.

« C’est en faisant connaissance avec des PSO qu’il y a eu des déclics. »

« Ça a enclenché un changement dans ma façon de voir les gens dans le monde du travail, les voisins. »

« La façon de vivre des PSO dans le monde du travail a changé ma façon de faire ».

« Un engagement en ACO a enclenché un engagement dans lans l’Amicale, en Pastorale des Funérailles. »

« Ce passage d “aller vers” s’est fait grâce aux PSO. Avec toi, on peut discuter. Il y a des choses que tu vis comme nous et on peut partager ».

– :- :- :-

 MERCIS pour les temps du “Vivre Ensemble’’

Prends Seigneur et reçois…

  • Merci pour tous les lieux où l’on peut partager et libérer la parole, malgré les différences
  • Merci pour les évènements heureux ou malheureux qui permettent à des groupes ou des familles, de se mettre autour d’une table pour partager et évoluer.

Par exemple en famille : « expérience vécue lors du partage de la maison familiale après le décès des parents : sept frères et sœurs avec des situations et des vies très différentes se réunissent dans cette maison familiale pendant plusieurs jours, les souvenirs évoqués par les objets racontant la vie de nos parents, ont réussi à dépasser les attachements aux choses et à réaliser une communion durable ».

  • Merci pour les temps de rencontre sur un projet commun, qui donne goût à travailler ensemble : groupes bibliques, chorale, accueil des étrangers, secours catholique, CCFD, aumônerie, …
  • Merci pour toutes les fois, où dans un monde qui va trop vite, nous prenons le temps de partager et d’évoluer.
  • Merci pour tout ce qui se vit de bon dans nos quartiers quand chacun y met du sien, a soif de rencontrer l’autre, pour le bonheur de tous.

Par exemple au cœur de la vie de quartier : « Mes 80 ans, pour lesquels je n’avais rien prévu et là sans que je ne m’aperçoive de rien, une grande fête a réuni les amis, les voisins, on me fêtait et en même temps c’était un grand moment de communion »

 

… et donne-moi, donne-moi,
Donne-moi, donne-moi,
Donne-moi seulement de t’aimer

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.